En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience de navigation optimale. En savoir plus

ok
< Retour aux actus

Créer, même pas peur ! Enfin si, un peu…

Publié le 1 septembre 2017

En 2016, 554 000 entreprises ont vu le jour en France. C’est 6% de plus qu’en 2015. Mais ce chiffre reste faible comparé à l’envie de 47% des français de se mettre à leur compte! Quels sont les freins à l’entrepreneuriat ? Comment les leverpour s’autoriser à créer ?

Audace, l’association dont la mission est de faire émerger des porteurs de projet, connaît bien les raisons qui pénalisent l’entrepreneuriat. Il y a d’abord la croyance selon laquelle il faut une idée pour se lancer dans la création d’entreprise. Selon Didier Gesp, co-fondateur d’Audace, «l’envie d’entreprendre est prioritaire sur l’idée». L’association accompagne d’ailleurs les personnes sur la base de cette seule envie et les aide à définir le projet qui leur ressemble.

La difficulté à s’identifier soi-même comme un entrepreneur potentiel est un autre frein à la création d’entreprise. Non, il ne faut pas être un clone de Mark Zuckerberg pour s’autoriser à entreprendre. Il n’est pas non plus nécessaire de s’installer dans la Silicon Valley. Et oui, on peut «venir des quartiers» et entreprendre, créer après 60 ans ou encore être une femme chef d’entreprise. Pour Audace, «il est nécessaire de démystifier les choses, et montrer que les entrepreneurs sont des hommes et des femmes comme les autres».

Parfois les freins à la création viennent de l’entourage.

Or le soutien des proches est indispensable pour réussir un projet entrepreneurial. Les remarques comme «ce n’est pas pour toi», «tu n’auras plus de temps pour nous», ou «tu nous fais prendre un risque» doivent être prises en compte afin de rassurer son conjoint et sa famille ! Selon Didier Gesp, «le 1er facteur d’échec est le manque de soutien des proches». Heureusement des approches existent pour les faire évoluer de détracteurs à promoteurs du projet!

Et vous, de quoi avez-vous peur ?

Du manque d’apport financier pour lancer votre projet? De l’insécurité financièresi vous quittez un employé salarié? De votre manque de connaissances techniques, règlementaires ou juridiques? De ne pas savoir comment transformer votre idée en projet? Ces peurs et ces craintes légitimes seront l’objet de l’atelier «Créer même pas peur» animé par Didier Gesp et Bruno Albanese, fondateurs d’Audace et chefs d’entreprise, le 11 septembre à 14H00 au Salon Créer.

L’atelier donnera la parole aux participants pour qu’ils expriment leurs appréhensions. Les chefs d’entreprises d’Audace mettront ces paroles en perspective de leur vécu, et porteront des messages forts sur les fondamentaux de l’entrepreneuriat. L’enjeu de l’atelier est de montrer aux participants que des solutions existent et qu’ils ne doivent pas rester seuls face à leur questionnement. Se faire accompagner par Audace, ou par un autre réseau, est d’ailleurs nécessaire pour doubler les chances de survie à sa future entreprise

A l’issu de l’atelier, les participants pourront s’inscrire à la formation «Oser entreprendre et agir» pour faire un pas de plus. Cette formation de deux jours animée par les chefs d’entreprise du réseau Audace est entièrement prise en charge par ses partenaires. Elle est proposée à toutes les personnes des Hauts-de-France désireuses de révéler l’entrepreneur qui est en elle!

319 personnes s’y sont inscrites à l’issue du Salon Créer 2016. A votre tour cette année?

Partager sur:

Partenaires officiels

Newsletter

Pour être informé de toute l’actu du salon et de ses nouveautés, inscrivez-vous