En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience de navigation optimale. En savoir plus

ok
< Retour aux actus

Salon Créer : mais qui est Arsène ?

Publié le 4 septembre 2017

Arsène est le nom du chatbot développé par Eventmaker (anciennement Applidget). Il fera sa 1ère apparition au Salon Créer les 11 et 12 Septembre prochain. Arsène est un agent numérique intelligent prêt à rendre de nombreux services aux visiteurs. Levons le voile sur ce nouveau robot à la conversation multicanale.

Les missions d’Arsène au Salon Créer

La première mission d’Arsène est d’inscrire les visiteurs souhaitant se rendre au Salon. Sur le site du Salon Créer, c’est lui qui pose directement les questions pour obtenir les renseignements nécessaires. En back-office, la technologie développée par Eventmaker opère: le chatbot se connecte à un formulaire, puis le système intègre et enregistre les données avant d’envoyer le badge à son destinataire.

La seconde mission d’Arsène sera de renseigner les visiteurs. Le robot a été éduqué pour répondre aux mêmes questions que celles posées habituellement aux hôtes et hôtesses d’accueil concernant:

«A quelle heure ouvre le salon?», «où est le stand d’Eventmaker», «quelles conférences vont bientôt commencer?» sont trois questions types auxquelles Arsène répondra à la vitesse de la lumière.

Pour Tristan Verdier, co-fondateur et CEO d’Eventmaker, la notion de mission dévolue à un chatbot est centrale. «Cette technologie est opérationnelle et efficace à condition d’en délimiter les contours et d’avoir une promesse claire sur sa mission». Aujourd’hui, aucun chatbot ne peut effectivement répondre à n’importe quelle question. Pour cela, il faudra encore attendre 15 ou 20 ans!

Converser avec Arsène

Arsène n’est pas timide, c’est lui qui entamera le dialogue avec les visiteurs du Salon Créer. Seul prérequis, avoir communiqué un numéro de portable valide lors de l’inscription. Après que le visiteur ait badgé à l’entrée du salon, il reçoit un SMS : «Bonjour, je suis Arsène votre assistant numérique. Je peux répondre à vos questions». La conversation pourra alors s’engager entre le visiteur et l’agent virtuel.

Eventmaker a conçu Arsène pour être un robot à la conversation multicanale. Cette innovation permettra à l’utilisateur d’échanger avec lui par SMS, mais aussi via Facebook Messenger et depuis le site du Salon Créer. Le visiteur pourra passer d’un mode d’utilisation à l’autre sans perdre ni l’historique ni le fil de la conversation.

Les bénéfices à recourir au service d’un agent numérique

D’abord, Arsène est un robot et non pas une application mobile. Lui poser une question et obtenir la réponse est simple et rapide. L’appli présente la contrainte d’être fastidieuse à télécharger à l’arrivée sur un événement, et les participants sont peu disposés à le faire. Tristan Verdier témoigne «de taux de transformation au téléchargement peu élevés, même s’ils progressent».

Arsène facilitera ensuite le travail des hôtes et des hôtesses d’accueil. Il sera pour eux une base de connaissance à laquelle se connecter pour être en mesure d’apporter des réponses toujours précises aux visiteurs. Avec plus de 140 exposants et 170 conférences et temps forts, difficile de maîtriser la programmation du Salon Créer sur le bout des doigts, sauf pour Arsène!

Enfin, Arsène s’inscrit dans la continuité des usages des outils numériques d’aujourd’hui. Les visiteurs du Salon Créer sont probablement des utilisateurs de solutions de selfcare eux aussi. Et ils font certainement partie du milliard d’utilisateurs annuels de WeChat, Facebook Messenger ou WhatsApp, les 3 applications leaders du chat one to one.

En savoir plus? Rencontrez Eventmaker au Salon Créer. Demandez à Arsène, il saura à quel numéro de stand vous conduire!

Partager sur:

Partenaires officiels

Newsletter

Pour être informé de toute l’actu du salon et de ses nouveautés, inscrivez-vous