En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience de navigation optimale. En savoir plus

ok

Entreprise : Adictiz

Visiteur en 2007

Pourriez-vous décrire votre profil d'entrepreneur ?

"Je suis quelqu’un qui ne lâche rien, qui a une forte résilience aux difficultés ou problématiques. J’essaie d’avoir un regard critique sur ce que l’on fait au quotidien dans un objectif de mieux faire. Pour être certain d’aller dans la bonne direction, il est nécessaire de se remettre toujours en question.

J’ai étudié à l’ITEEM, une école d’ingénieur et management. Cette notion de créer une entreprise est vite apparue comme une évidence. On s’est lancé avec des amis de promo. Nous étions trois au début, les deux autres personnes nous ont quitté par la suite. Lancé en avril 2009, Adictiz était à la base une plateforme de sites web avec des jeux sur les marques. Mais le business modèle n’était pas très clair et le site générait peu de trafic. Puis Facebook s’est lancé et Adictiz est devenue la première entreprise française à créer du contenu sur ce réseau social en proposant des jeux à destination des marques. La boîte a continué de se développer et a explosé avec la création de «Paf le chien», un jeu auquel 30% des Français ont joué ! Nous avons continué à faire du BtoB : plus de 600 marques en 3 ans et demi jusque fin 2013 ! Nous avons transformé le métier de prestataire de services en métier de plateforme. L’ensemble des jeux que nous concevions en sur-mesure sont aujourd’hui réalisés en quelques clics, avec le même niveau de qualité."

Quel est le profil de votre entreprise ?

"Notre métier, c’est d’accompagner les grandes marques pour recruter, engager et convertir leur audience par le jeu marketing. Nous avons une plateforme SAAS qui s’appelle Adictiz Box. Cette technologie nous permet d’industrialiser, de rendre le jeu plus accessible et de le diffuser en quelques clics sur les réseaux sociaux, en magasin ou sur mobile. Kiabi, Lotus, Auchan… Nous travaillons tous les mois avec plus de 140 marques abonnées à notre technologie."

Que vous a apporté votre venue sur le Salon Créer ?

"J’y suis allé la première fois lors de la première édition en 2007, en tant que visiteur. À l’époque, j’étais en dernière année d’études, et déjà, je me sentais animé par l’envie de créer mais sans avoir de réel projet. Je me souviens d’une conférence de Pierre Kosciusko-Morizet, célèbre entrepreneur. Je me suis dis ce jour-là que j’aimerais beaucoup être à sa place dans quelques années!

Depuis, je suis retourné plusieurs fois au salon notamment pour intervenir en conférence sur mon expérience d’entrepreneur.

Le Salon Créer m’a beaucoup aidé pour rencontrer des personnes à tous niveaux (entreprises, structures…) Cet événement suscite des vocations et a le mérite d’être un porte-étendard des rencontres professionnelles."

Partager sur :

Partenaires officiels

Newsletter

Pour être informé de toute l’actu du salon et de ses nouveautés, inscrivez-vous