Nous accordons de l'importance au respect de votre vie privée, c'est pourquoi nous tenons à vous informer que pour améliorer votre expérience utilisateur sur notre site, nous utilisons des cookies.

< Retour aux actus

Comment allez-vous ?

Publié le 1 septembre 2018

Comment allez-vous?

Une question rarement posée au chef d’entreprise. Nombre d’entre eux occultent l’impact du stress sur eux-mêmes et sur leur entreprise. L’idée même d’être victimes de stress ne les effleure parfois même pas. Pourtant, ils ne sont pas épargnés et le stress a bien des effets néfastes et pathologiques importants.

Les dernières enquêtes, notamment celle menée par l’Observatoire de la santé, sont formelles. Le stress baisse la productivité et abime l’être humain, parfois durablement. Le chef d’entreprise est tout aussi concerné par le stress que ses salariés. En effet, le stress est devenu le premier problème de santé au travail, que l’on soit salarié ou chef d’entreprise.

Les conséquences sont multiples et souvent d’autant plus graves qu’elles sont minimisées. Augmentation du taux d’absentéisme, dépression, burn-out, manque de concentration, perte de confiance en soi voire acte agressif… La liste peut être longue. La France est désormais le premier pays d’Europe reconnu comme le plus concerné par le taux de burn-out, un triste constat.

Les facteurs de risque sont nombreux, l’un des premiers à relever est l’invasion des nouvelles technologies. La déconnexion est difficile, elle n’existe quasiment plus, réduisant ainsi l’espace consacré à la vie personnelle. Une autre source majeure de stress est liée à l’incertitude dans laquelle se trouve l’entrepreneur. Sans cesse repenser son activité, les ressources… épuise le chef d’entreprise. Autre facteur de stress, la solitude ressentie lorsqu’il s’agit d’être aux commandes, seul face aux difficultés et aux décisions à prendre constamment.

Le stress est d’autant plus dangereux que l’entrepreneur le considère souvent comme une source d’efficacité. Il l’associe à la performance, à la stimulation, écartant ainsi ses effets néfastes.

Force est de constater que le stress du chef d’entreprise a des répercussions directes sur ses salariés.

Comment peut-on envisager qu’un dirigeant stressé puisse ne pas être une source de stress pour ses salariés? Sans parler de la conduite de son entreprise.

La gestion du stress est un enjeu capital pour la bonne marche de l’entreprise, et elle débute souvent au niveau du chef d’entreprise et des cadres dirigeants.

La prise de conscience de son niveau de stress est le premier cap à franchir pour un dirigeant. Accepter. La recherche scientifique a démontré que des techniques pouvaient considérablement baisser le niveau de stress ressenti voire en diminuer l’apparition. Au nombre de celles-ci, nous pouvons relever la sophrologie, la pleine conscience sans oublier de développer l’aptitude à réfléchir posément, en prenant le recul nécessaire face aux situations rencontrées. Et bien sûr, une bonne hygiène de vie, loin des faux amis tels que le tabac, l’alcool, le café ou autres substances donnant l’illusion de maîtriser son stress.

Article écrit par : Sandrine Legay

Vous êtes chefs d'entreprise ? Retrouvez la programmation qui vous est dédiée.
Retrouvez laprogrammation complète du salon Créer - Business Power

Je m'inscris au salon !

Partager sur:

Partenaires officiels

Newsletter

Pour être informé de toute l’actu du salon et de ses nouveautés, inscrivez-vous