Nous accordons de l'importance au respect de votre vie privée, c'est pourquoi nous tenons à vous informer que pour améliorer votre expérience utilisateur sur notre site, nous utilisons des cookies.

< Retour aux actus

Découvrez la thématique de cette année : Les nouveaux modèles entrepreneuriaux

Publié le 23 juillet 2018

Oubliez les modèles traditionnels d’entrepreneuriat. Désormais, on crée plus vite, plus efficace, plus uni et plus connecté. Découvrez ces nouveaux modèles entrepreneuriaux qui remettent l’humain au cœur du développement et... qui fonctionnent.

Un management interne plus humain

Depuis quelques années, l’entreprenariat connaît une forte révolution. On assiste ainsi à une nouvelle forme de management interne : « Les modèles d’entreprise d’aujourd’hui sont adaptés à nos valeurs personnelles et à notre culture », explique Manuel Davy, responsable de la start-up Vekia, solution de gestionnaire de stocks par l’intelligence artificielle, « Je travaille beaucoup sur le pourquoi et la nécessité de faire, savoir où l’on va et pourquoi on le fait sont sources de motivation et d’engagement pour les équipes ».

Une entreprise libérée tournée vers l’innovation

En effet, la génération startup digital ne se reconnaît pas dans les modèles entrepreneuriaux classiques. « Les nouveaux entrepreneurs sont des gens qui ont envie de faire, de créer et d’apprendre et qui ont plus une vraie appétence sur le métier », a remarqué Elise Dujardin de TechShop Ateliers Leroy Merlin. Peu importe l’âge et les compétences !

TechShop Ateliers Leroy Merlin l’a bien compris. Depuis un an, ce fablab propose d’accompagner créateurs et entrepreneurs dans la réalisation de leur prototype ou leur projet par l’objet étape par étape. Pour ce faire, ils mettent à disposition des machines innovantes et performantes, que l’entrepreneur aurait mis des années à rentabiliser : « c’est un véritable gain de temps, d’argent et de réalisation de soi », souligne Elise Dujardin, « en plus d’un appui technique, l’entrepreneur peut compter sur une aide de la communauté ».

Un appui de la communauté pour aller plus vite

Les nouveaux modèles entrepreneuriaux n’ont pas peur de s’appuyer sur la collectivité : on se sert des compétences des autres, de leurs conseils, de leurs expertises ou encore de leur retour consommateur. En plus des fablabs, la région Hauts de France voit apparaître des espaces de coworking collaboratif, des boosteurs de projets, des incubateurs ou des structures d’accompagnements : Euratechnologies, la Plaine Images, Lille Métropole Initiatives...

Un entrepreneur, acteur de son secteur dans le personal branding

Les réseaux sociaux en sont le reflet. Le personal branding (c’est-à-dire prendre la parole sur le secteur d’activité de sa marque) est une clé importante du développement entrepreneurial : « Comparé à cinq ou dix ans en arrière, le chef d’entreprise n’est plus enfermé dans son bureau seul à diriger sa structure », explique Alexandre Contart, CEO de Studio Dorian Gray, « désormais il prend la parole, incarne ce qu’il vend, liant même vie privée et vie publique ». Aujourd’hui, l’entrepreneur n’est plus seulement un homme d’économie, c’est aussi un homme de communication. Il doit produire du contenu, être présent sur les réseaux sociaux, les blogs... bien au-delà de son champ d’actions. Le principal ? « Être connecté et avoir des choses à dire », sourit Alexandre Contart.

« Construire une entreprise est facile, le plus difficile est de la maintenir », confie également Manuel Davy. Ces méthodes d’entreprenariat changent la manière d’entreprendre. Elles offrent une nouvelle façon d’explorer le marché et les produits et aident à aller plus vite et voir plus loin.

Vous souhaitez en savoir plus sur ces nouvelles façons d’entreprendre et / ou échanger sur vos projets ?
Une conférence sur les nouveaux modèles entrepreneuriaux est prévue lors du salon Créer Business Power, le mardi 11 septembre, de 9h à 11h. Les start-ups seront aussi présents sur le salon les 10 et 11 septembre.

Je m'inscris au salon !

Partager sur: